Visit’arts-Québec 2013

0

La 9e édition de Visit’arts-Québec est présentée cette fin de semaine, les 15 et 16 juin 2013, sur la Promenade Samuel-de-Champlain, près du quai des Cageux à Québec. Quatre-vingt-quinze artistes en arts visuels y exposent sous la présidence d’honneur de l’artiste peintre Gérard Boulanger qui a près de 30 ans de métier derrière lui.

Si la plupart des artistes sont de la région de Québec et de la Rive-Sud de Québec, quelques-uns, par contre, viennent d’aussi loin que Gatineau, Rivière-du-Loup, Victoriaville, Saint-Sauveur-des-Monts, Baie-Comeau, etc. pour exposer pendant deux jours. La Société artistique et culturelle de Québec (SACQ) a un vif désir de promouvoir les arts visuels et les artistes du Québec et s’est assurée une large visibilité en présentant son symposium annuel sur un tel site. L’an dernier, plusieurs milliers de visiteurs s’étaient arrêtés sur la Promenade pour regarder, discuter et acheter. Cette année, les exposants espèrent autant d’affluence à leur symposium.

Parmi les artistes, des noms reviennent; ce sont des habitués des très nombreux symposiums de peinture du Québec. J’ai rencontré deux artistes de niveau international : une femme de Québec qui est instigatrice depuis 2009 d’un nouveau mouvement artistique qui s’appelle le « Ugaïsme » et une autre qui représentera le Canada dans un salon international d’art contemporain en Belgique, en septembre. Cette dernière est officiellement répertoriée chez le leader mondial de l’information sur le marché de l’art, ce qui est extrêmement rare dans notre province.

Bien qu’elles soient « anonymes » parmi les 95 artistes qui exposent sur le bord du fleuve, UGA et Suzanne Lavigne sont enchantées de participer au Symposium Visit’arts-Québec. Elles y exposent d’ailleurs depuis plusieurs années. Les reconnaissances qu’elles ont pu obtenir au cours des dernières années ne les placent pas au-dessus des autres puisqu’elles exposent sur un même pied d’égalité aux côtés de leurs consoeurs et de leurs confrères artistes. Seuls quelques amateurs avisés et collectionneurs savent qu’on peut les trouver annuellement au Symposium Visit’arts-Québec. Pour eux, c’est l’occasion de venir voir leurs plus récentes créations et, parfois, de dénicher un véritable coup de cœur. L’investissement financier dans l’art est une pratique courante chez les collectionneurs. Certains artistes ont cette chance d’avoir séduit un ou plusieurs collectionneurs d’art qui les achètent dans un but d’investissement à moyen terme. Un symposium de peinture est un lieu de rencontre où se côtoient artistes de tous niveaux. Il est donc facile pour le visiteur lambda de développer un sens critique par la visite de ces manifestations artistiques qui ponctuent la saison estivale.

Visit’arts-Québec se poursuit jusqu’à dimanche 16h30, près du Pont de Québec à l’ombre de la Tour du quai des Cageux.