Collages, ou la créativité renouvelée

L’espace contemporain réunit les artistes, les met à l’œuvre et à l’honneur pour des réalisations ayant un thème commun. Ce mois-ci, il s’agit de Collages, une forme d’art atypique, hérité des plus grands, et qui n’en demeure pas moins fascinante.

Au 313 de la rue Saint-Jean (Québec-Canada), dans un ciel déchiré de nuages rosés par le jour qui tombe, le bouillonnement artistique bat son plein. Pas moins de 15 artistes sont présents dans une galerie presque étriquée, pour exposer des œuvres hétéroclites ayant pour thème commun les collages. De vives couleurs et une créativité à toute épreuve impressionnent.

Michel Therrien, directeur de ce dynamique espace qui vient aussi d’ouvrir ses portes à Montréal, explique cette thématique par la finalité de se rencontrer, et de pousser plus avant la créativité de l’artiste. Cette technique artistique est aussi trop peu connue et mériterait d’être plus exploitée.

Une création brute

Non loin de l’art brut, des superpositions de formes, de couleurs et de reliefs incitent le spectateur à toucher ces œuvres très graphiques, témoignant de la liberté de l’artiste s’infligeant tout de même cette règle pour l’exposition. L’émotion est alors plus importante que le message en lui-même, à la recherche d’une expression nouvelle pour son art.

Au détour de petits tableaux, assemblés telle une bande dessinée, LO, un artiste d’origine française, confie que cet exercice qui peut s’avérer périlleux lui permet de se renouveler, de changer de thématique, lui qui est plutôt habitué à peindre des bateaux sur de très grandes toiles.

Un peu plus loin, on peut apercevoir une toile pleine de couleurs vives et chaudes, de matières et de reliefs. La superposition de couleurs et de surfaces encollées témoignent de l’application et de la passion de Muriel Cayet à la réaliser.

Monique Daneau, pharmacienne de son état, présente un travail brut, une série libre, jaune. A des heures qui ne sont pas perdues, elle affirme son besoin de s’évader par la peinture, par un trait sûr et un grillage déposé, juste selon l’envie du moment.

Une grande toile peinte de multiples couleurs, avec plusieurs formes géométriques, saute aux yeux. C’est l’œuvre de Suzanne Gélinas, agent immobilier de son état. Très graphique, le tableau présente également des formes géométriques rigoureuses, mais aussi d’autres qui le sont moins, des courbes et des inscriptions qui ne sont pas sans rappeler le travail du regretté Jean-Michel Basquiat.

Il importe également de s’extasier devant l’ingénieuse toile d’Édith Liétar. Il s’agit d’une toile qui constituerait presque une valise, possédant une anse, avec à son dos nombre de coupures de presse qui sont autant de témoins de voyage lointains.

L’espace contemporain se trouve être une véritable découverte, un authentique voyage dans la création artistique. L’ingéniosité du galeriste qui propose ainsi des défis à des artistes doit être soulignée. Le travail présenté par ces artistes disponibles et passionnés est d’une grande qualité et leur remise en question par ces travaux sur des thèmes qui peuvent leur être étranger demeure une belle réussite.

D’autres toiles, sculptures et collages sont à admirer dans cette galerie où les artistes présentés sont les suivants : Monique Beauchamp, Mireille Bourque, Muriel Cayet, Caroline Cloutier, Monique Daneau, Geneviève DeCelles, Suzanne Gélinas, Michel Giguère, Sylvie Lagrange, Edith Liétar, LO, Nicole Mongeon-Cardin, Yves Robert, Hélène Simard et Thérèse Vachon.

L’exposition Collages a lieu du 8 au 19 septembre 2010 et se tient à l’espace contemporain, 313 rue Saint-Jean à Québec.

La prochaine exposition aura lieu du 6 au 17 octobre 2010 et aura pour thème, l’art engagé.

www.lespacecontemporain.com

 

PARTAGER
PrécédentCollages
SuivantL’art engagé